MENARD Cédric - DIETETICIEN-NUTRITIONNISTE - Diplomé d'ETAT

MENARD Cédric - DIETETICIEN-NUTRITIONNISTE - Diplomé d'ETAT
- L'h�mochromatose

Conseils diététiquesnutritionnels et régime alimentaire lors d'hémochromatose. L’alimentation joue un rôle important au cours de cette pathologie sanguine, due à une surcharge sanguine en ferEtant diététicien-nutritionniste diplômé d’Etat, je vous propose mes conseils nutritionnels et le régime alimentaire le plus adapté, afin de traiter au mieux, sur un plan diététique, votre hémochromatose.

 

Je vous propose ainsi mon ouvrage

adapté au soin diététique de l'hémochromatose

(cliquez sur l'image pour en savoir plus) :


180 pages. Format papier : 16,95 Euro TTC. Format ebook : 9,99 Euro TTC.
Livraison sous 2 à 3 jours ouvrés





Cet autre ouvragpeut également vous intéresser

(cliquez sur l'image) :


144 pages. Format papier : 18,50 Euro TTC. Format ebook : 14,99 Euro TTC.
Livraison sous 2 à 3 jours ouvrés






Ainsi que ceux-ci...

(cliquez sur les images pour en savoir plus) :


108 pages. Format papier : 14,95 Euro TTC. Format ebook : 9,99 Euro TTC.

Livraison sous 2 à 3 jours


104 pages. Format papier : 14,95 Euro TTC. Format ebook : 9,99 Euro TTC.

Livraison sous 2 à 3 jours




108 pages. Format papier : 14,95 Euro TTC. Format ebook : 9,99 Euro TTC.

Livraison sous 2 à 3 jours












 





L'hémochromatose

 

En effet, l'alimentation d'une personne atteinte d'hémochromatose est importante, en réduisant les apports en fer alimentaires, on peut espérer augmenter les intervalles de temps entre chaque saignée obligatoire.
 

L’hémochromatose est une maladie héréditaire, correspondant à une surcharge sanguine en fer. La forme complète de l’hémochromatose est une forme de diabète appelée « diabète bronzé ».

En temps normal, le surplus de 
fer d’origine alimentaire est excrété par les intestins, puis évacué dans les selles. Mais dans le cas de l'hémochromatose, le fer est absorbé et emmagasiné dans les organes et les tissus, alors que les besoins de l’organisme en fer sont comblés. Le fer sanguin, en excès, va s’accumuler dans le foie et le pancréas, entraînant à terme, respectivement une cirrhose et un diabète bronzé.  Il s'accumule également dans le coeur, entraînant dans 20% des cas, à terme, une insuffisance cardiaque.

Le meilleur 
traitement médical, à l’heure où ces lignes sont écrites, reste la saignée (aussi appelée phlébotomie). 

La 
diététique joue un rôle de second plan, non négligeable cependant, car elle permet, en diminuant les apports alimentaires en fer, d’espacer éventuellement les saignées qui sont obligatoires comme traitement.

 

 

Je suis diététicien par vocation, j'ai acquis une bonne expérience professionnelle à ce jour, et je vous propose mes services nutritionnels et diététiques afin de vous permettre de vivre plus confortablement votre hémochromatose.


Voici quelques conseils nutritionnels importants :

 
- Les apports alimentaire en viandes, poissons et oeufs seront modéré, en effet, il s'agit des plus importants apports alimentaires en fer.

- Les 
fruits riches en vitamine C seront évités, en effet, la vitamine C est une vitamine qui favorise fortement l'absorption intestinale du fer alimentaire.

- L'
alcool sera limité au maximum, en effet, l'alcool favorise l'absorption intestinale du fer alimentaire
.

- Consommez au moins un 
produit laitier à chaque repas, en effet, le calcium alimentaire diminue l’absorption intestinaledu fer alimentaire par effet de compétition, et dans ce combat au coude à coude, le calcium reste toujours le vainqueur par rapport au fer.

                               

   Le fer

 

Le fer est un constituant indispensable des globules rouges. Le fer est responsable, en leur sein, du transport de l’oxygène des poumons aux organes. Il se charge ensuite de les débarrasser de leur CO2, qu’il transporte aux poumons vers son élimination de l’organisme par l’expiration.


Les besoins quotidiens en fer dans des conditions normales, sont pour les femmes adultes de l’ordre de 20mg/jour. En période de grossesse, ils sont majorés à 28mg/jour. Pour les hommes adultes, ils sont de 10mg/jour. 


Le fer est un sel minéral que l’on trouve aussi bien dans nos aliments de sources animales, que dans ceux de sources végétales. En effet, il existe deux formes de fer alimentaire :

 

            - Le fer « héminique » uniquement d’origine animale, qui est apporté par les viandes, les poissons, les œufs, les produits laitiers, ainsi que par les charcuteries, les crustacés, les mollusques, les plats alimentaires à base de viande(s) et/ou de poisson(s) et/ou d’œufs tels des quiches, les pains de poisson, les cordons bleus au jambon, le poisson pané, la levure de bière... Ce fer d’origine strictement animale est très bien absorbé par le métabolisme, en effet, l’intestin l’absorbe pour environ 80% de ses apports alimentaires.

 

                  - Le fer « non héminique » uniquement d’origine végétale, qui est apporté par les